Guichet Halanzy: Horaires vacances d’été et offre PROMO pour la rentrée

Le guichet de la gare d’Halanzy, géré par notre Asbl sera fermé dès le vendredi 22 juillet, pour rouvrir le mardi 16 août.

Lors de la réouverture, notre association offrira 10 EUR aux 15 premiers abonnements. Cette offre est valable sur les « Student abonnement  » et « Student Multi »; et ce exclusivement au départ des gares de Halanzy, Aubange, Messancy et Athus.

Pour rappel, le guichet d’Halanzy — géré bénévolement — est accessible tous les mardis et vendredis de 17h45 à 20h.

« Voyager serein, voyager en train! »

L162&167: SNCB annonce des coupures totales des lignes courant août

Dans le cadre de la modernisation de la ligne 162, Infrabel y planifie de gros travaux en vue de la mise en électrification 25Kv. De ce fait, la SNCB adapte son offre et annonce des coupures totales du trafic voyageur sur les lignes 162, Arlon-Namur et 167, Arlon-Athus courant du mois d’août, soit du 5 au 29 août. Des bus de substitution seront mis en place afin de proposer une alternative aux voyageurs.

Concrètement ces coupures se dérouleront, par phase, comme suit:

  • du 6/08 au 12/08 entre Libramont et Arlon
  • du 13/08 au 19/08 entre Libramont et Sterpenich et entre Arlon et Athus
  • du 20/08 au 28/08 entre Rochefort-Jemelle et Marbehan

Pour de plus amples informations, veuillez consulter l’application et e site de la SNCB.

Comment améliorer la mobilité entre les deux Luxembourg…?

Cet enjeu majeur qu’est la mobilité vers Luxembourg était au cœur, la semaine dernière, d’une vaste rencontre réunissant notamment des chercheurs des universités de Liège, de Kaiserslautern, de Luxembourg, de Lorraine, de la Sarre et de Trèves. Et ce, dans le cadre du projet européen UniGR-Center for Border Studies (centre d’étude sur les frontières de l’Université de la Grande Région).

Pour les Amis du rail: Plus de trains vers Luxembourg-Ville et une réouverture de ligne

Michaël Jacquemin, pour les Amis du Rail, et Vincent Thibaut, conseiller mobilité à la Ville d’Arlon et au nom du chef-lieu, ont donc émis des propositions plus concrètes. Dont certaines peuvent être mises en place à court et moyen terme…. Plus d’info dans l’article complet de l’Avenir de Luxembourg ci-après.

Et qu’en est-il du projet P+R de Viville… Le point avec les articles de la DH et La Meuse Luxembourg.

Quais Arlon en piteux état

Le 4 mai dernier, les Amis du Rail par l’intermédiaire de leur Porte-parole contactais la SNCB concernant un passager qui avait trébuché à cause de trous sur le quai 2 en travaux en gare d’Arlon.
Rappelons que ces quais sont en travaux depuis de très nombreux mois. Celui-ci est tombé à proximité des escaliers donnant accès au passage sous voies et s’est ouvert à la tête en se la cognant dans sa chute contre un pilier. Heureusement il n’est pas tombé dans les escaliers. La SNCB m’avait transféré vers Infrabel.
Malgré plusieurs rappels du sous-chef de gare d’Arlon, rien ne changeait sur les quais. Après interpellation de ma part auprès d’Infrabel, celle-ci m’a informé qu’une réparation provisoire devait avoir lieu le 7 mai par leur soin, car leur sous-traitant chargé des travaux ne revenait pas avant le 17 mai. Nous espérons que maintenant tout est en ordre. Je pourrai vérifier cela mardi prochain.

Grille anti-suicides à Hachy, quid ?
Rappelez-vous également que suite à plusieurs suicides, nous avions demandé le placement d’une grille anti-suicide à hauteur de l’ancien passage à niveau d’Hachy, qui devait être placé fin 2020. Nous avons demandé à Infrabel si celle-ci avait bien été placée. Malheureusement, Infrabel nous a répondu que suite à des problèmes administratifs d’attribution des marchés publics suite à la situation sanitaire due au Covid-19, celle-ci n’a pas pu être placée fin 2020, mais qu’elle devrait l’être fin 2021.

Bien à vous,
Michaël Jacquemin
Porte-parole des Amis du Rail ARH Luxembourg A.S.B.L.
GSM: 0032/478-50.25.18

Revue de presse: L’Avenir de Luxembourg, La DH, La Meuse Luxembourg

Réouverture voyageurs Virton-Arlon les WE & jours fériés

COMMUNIQUE DE PRESSE:

Rappelez-vous lors de la présentation du Plan de transport 2020-2023, nous parlions d’une bonne nouvelle pour la liaison Virton-Arlon (Ligne 165/167: Libramont-Virton/Athus-Arlon) qui serait mise en service suite à la mise en place ce de nouveau plan de transport. Mais, avec un petit décalage dans le temps, concernant la prolongation des trains le week-end et jours fériés, entre Arlon et Virton, toutes les deux heures.

En effet ce projet était initialement reporté au 15/05/2021, suite à des travaux de raccordement au Terminal Container d’Athus, durant la période du 20/02/2020 au 09/5/2021. Finalement ce démarrage des trains, le week-end et jours fériés, toutes les deux heures entre Virton et Arlon avait été repoussé pour commencer au week-end du 29/05/2021.  
Mais actuellement, suite aux travaux au passage à niveau à Aubange (PN41), le démarrage réel de cette liaison se fera à partir du samedi 05/06/2021 !

Pour mémoire, la dernière circulation pour un samedi remonte au samedi 02 juin 1984, soit la veille de la fermeture au service des voyageurs entre Virton-Athus et Arlon, le 03/06/1984.
Pour la dernière circulation d’un dimanche, suivant nos archives, cela remonterait entre 1977 et 1978.

Nous avons souhaité informer les voyageurs, car nous n’avons trouvé aucune information de la part de la SNCB, alors qu’il nous semble important de le signaler, afin de promouvoir l’utilisation de cette liaison le week-end, pour entre autres, les étudiants, le dimanche soir afin de leur permettre de rejoindre le train direct Arlon-Liège.

Bien à vous,
Michaël JACQUEMINPorte-parole des Amis du Rail ARH Luxembourg A.S.B.L.GSM: 0032/478-50.25.18

Revue de presse: La DH, La Meuse Luxembourg, Le Soir

L163: Le Combat continue

COMMUNIQUE DE PRESSE:

Lors d’une réunion avec la Ville de Bastogne, nous avons appris que celle-ci était en contact avec le Ministre Wallon de la Mobilité, Philippe Henry, afin de s’assurer qu’il n’y ait pas d’entrave au retour du rail, suite à la mise en place du Ravel, et que celui-ci se réalise de manière à permettre un retour rapide du rail. Le cas contraire serait une énième aberration…
La Ville de Bastogne est intervenue auprès du Ministre Fédéral de la Mobilité, Georges Gilkinet, concernant le fait que la SNCB ait laissé reprendre à sa charge la liaison de bus Libramont-Bastogne par le TEC, la Région Wallonne ayant accepté… Nous attendons de connaître le résultat de cette intervention.
De mon côté, j’ai été invité à une première réunion avec le Cabinet du Ministre Georges Gilkinet, concernant les futurs contrats de service public de la SNCB et de performance d’Infrabel. A cet égard, j’y ai fait référence qu’il était inadmissible qu’une ville telle que Bastogne soit la seule ville de Belgique de plus de 16.000 habitants (bassin de vie de 25.000 habitants), sans accès au rail et sur le fait que les 3 zones économiques de Bastogne se développent et pouvaient représenter une opportunité d’intégrer le train. J’y ai également évoqué un point qui tient également à cœur le Président d’IDELUX, Elie Deblire, à savoir créer un hub sur Molinfaing qui reprendrait le trafic fret depuis la scierie de Gouvy, via Bastogne, pour rejoindre Molinfaing où pourrait y être intégré des wagons en provenance de Croix-Rouge/Etalle/Marbehan, afin de former des trains complets. Le tout pourrait être géré soit par CFL cargo, soit par le Terminal Container Athus qui y voit une certaine opportunité de développement dans ces activités.
La liaison Libramont-Bastogne-Gouvy ainsi que vers Wiltz représente un potentiel voyageur (avec une population en augmentation) et fret, avec le développement de nouveaux zonings bordant la ligne 163, à hauteur de Bastogne et la scierie à Gouvy. Car, chaque jour, c’est un charroi de camions qui encombrent ses routes.

En parallèle, je suis également invité par l’Université de Liège à participer, dans le cadre du projet INTERREG UniGR-Center for Border Studies (Centre d’étude sur les frontières de l’Université de la Grande Région), à une réunion du réseau transfrontalier des chercheurs et acteurs du développement territorial de la Grande Région. A ce titre, je ne manquerai pas de faire part de l’importance de Bastogne.

J’espère que ces informations vous conviennent. Je reste à votre disposition si besoin.

Bien à vous,
Michaël JACQUEMIN Porte-parole des Amis du Rail ARH Luxembourg A.S.B.L.GSM: 0032/478-50.25.18

Revue de presse: La DH, La Meuse Luxembourg

Mobilité douce et emprunte carbone — Comment améliorer le multimodal?

La province de Luxembourg, la plus grande de Belgique, est véritablement le poumon vert de la Belgique et à ce titre son statut mérite d’être préservé autrement que par la seule transformation d’anciennes lignes ferrées en pistes cyclables…

Pour autant la mobilité douce est importante mais elle doit être pensée dans une approche globale de la réduction de l’emprunte carbone.

En effet, peut- on accepter que 7 jours sur 7 des centaines de camions transitent par notre province en polluant notre environnement alors que la solution ferroviaire reste la seule à garantir une décarbonation durable de notre région qui plus est, lorsque cela est inscrit dans les lignes de route de la politique de ce gouvernement fédéral.

La province de Luxembourg dispose d’une infrastructure ferroviaire qui a souvent fait l’objet de simplifications et de suppressions de lignes sans que le monde, politique et économique, ne se préoccupe des conséquences à court terme.

Pourtant, la décarbonation de la province de Luxembourg ne pourra se faire efficacement que grâce au ferroviaire. La Suisse a compris ce concept depuis longtemps. Pour information, la tonne/km transportée par fer a une emprunte carbone 8 fois moindre que la tonne transportée par camion.

On entend régulièrement de la part d’Infrabel que la ligne qui vient d’être supprimée ne sera à nouveau rendue exploitable que s’il y a un projet solide…

On peut se poser la question du rôle sociétal d’Infrabel sociétaire de l’état, dans les projets de développement durable… C’est évident qu’une ligne fermée ou supprimée ne va pas intéresser les professionnels du transport ce qui motive Infrabel avec l’accord de tous les niveaux de pouvoir de continuer le démantèlement de lignes dans notre province.

Si l’on se donne le temps de la réflexion et de l’étude on s’aperçoit que la province offre encore des opportunités de développement du transport par fer à condition de se poser les bonnes questions et d’y répondre rapidement :

La première question étant : Les acteurs politiques et économiques régionaux ont-ils la volonté d’investir sur des projets de développement ferroviaire pour assurer un développement durable de nos ressources ?  La réponse est essentielle.

La seconde question étant : Que faut-il comme infrastructure efficace pour attirer les clients potentiels et permettre un modal shift à savoir le transfert du camion vers le rail ?

Les infrastructures existent mais elles sont soit supprimées, soit en passe de l’être, soit inadaptées.

La troisième question étant : Existe-t-il des acteurs du secteur ferroviaire intéressés par ce schéma de transport ?

Oui, c’est évident que sur le corridor fret Nord-Sud, avoir des possibilités de chargement et de massification de volumes au niveau de la province de Luxembourg intéresse fortement les entreprises ferroviaires. Seul le Terminal Container d’Athus est actif et c’est insuffisant. Ce secteur qui est privé est d’ailleurs appelé à se développer plus facilement grâce au 4° paquet ferroviaire qui rend l’accès possible au ferroviaire pour des moyennes entreprises.

Donc en plus de la décarbonation, il y a de la création et de la diversification de l’emploi.

Comment faire et quel projet ?

Le site logistique de Molinfaing est bien situé mais inadapté pour le ferroviaire, les accès sont difficiles, les derniers essais l’ont montré mais rien d’impossible.

 Une étude simple avec les acteurs du secteur des entreprises ferroviaires mettrait en évidence les points à corriger et à développer pour rendre ce site efficace.

La ligne 155 actuellement condamnée doit être à nouveau exploitable, cette voie a un véritable potentiel de chargement et de stockage.

La ligne 163 qui est suspendue depuis bien trop longtemps avait et a depuis le développement industriel de la région de Bastogne aussi un potentiel pour les chargeurs. La réouverture complète ou partielle de cette ligne avec sa connexion possible sur Molinfaing est un véritable point positif. Celui-ci pourrait être d’ailleurs connecté avec Courtil.

L’objectif étant d’alimenter le site de Molinfaing comme un hub marchandises avec des possibilités de stockage et de chargement pour le trafic combiné. Ce type de trafic est une part importante de la solution du transport marchandises qui ne fera qu’augmenter les prochaines années.

L’intérêt du site de Molinfaing c’est sa capacité de développement et ses possibilités de connexion avec le port d’Anvers et le dry port de Liège tout en étant une étape obligée pour le transit routier.

Tout cela à un coût mais la transition écologique aura coût pharamineux si un projet de ce type ne se développe pas en province de Luxembourg.

La mobilité douce n’est pas oubliée, elle reste bien présente et elle sera la première à profiter de la réouverture de lignes régionales comme la ligne 163 et la ligne 155.

Acceptera-t-on de maintenir un transit routier qui ne cesse d’augmenter à travers notre province ? Regardez un peu l’exemple d’Etalle et sa route en piteux état depuis des années, qu’emprunte un charroi de camion chaque jour pour se rendre à l’usine Valert, alors que le rail est juste à côté.

Il serait temps de se mettre autour de la table avec les vrais acteurs et de définir des priorités réalistes cohérentes pour la décarbonation de la province de Luxembourg qui occupe une position géographique et stratégique unique en Europe.

Il y a assez d’entreprises demandeuses et qui œuvrent/militent en faveur de l’écologie, tant dans le secteur du bois que l’agroalimentaire et autres dépôts important de carburant (Esso sur Bastogne, Total sur Marbehan).

Soyons créatifs, prouvons notre ardeur d’avance, c’est l’avenir de la province de Luxembourg !

Bien à vous,

Michaël JACQUEMIN

Porte-parole des Amis du Rail ARH Luxembourg A.S.B.L.

GSM : 0032/478-50.25.18

Revue de presse: L’Avenir Luxembourg

Ligne 42 verra passer un train/heure dès décembre 2020

C’est officiel, comme l’en atteste le nouveau plan de transport SNCB 2020-2023, la ligne 42 verra (enfin) passer un train IC — Liège-Luxembourg — toutes les heures, dans chaque sens.  Cette demande était déposée et martelée depuis plusieurs années par les Elus locaux, ainsi que par les Amis du Rail.

La revue de presse:

Modélisme: La réalisation d’un réseau N pays de l’oncle Sam, la suite & fin…

LAST UPDATE:

Let’s GO, le chemin de fer de la petite Vallée du village d’Ingals est inauguré en cette rentrée de septembre 2020; et ce, après près de 2 années d’acharnement du Team Modélisme et les aléas de la crise COVID… Pour rappel, toutes les réalisations (maisons, usine, wagons minerai, etc…) sont du made in ARH!   Bravo les Artistes!  Well done and good job. 🙂

UPDATE:

En ce mois de février 2020, nous pouvons vous annoncer que notre maquette N est opérationnelle… Ne reste que quelques détails ici et là à finaliser. Par conséquent, les premiers tours de bielle ont été donnés 😉…

En novembre 2018, notre team Modélisme vous annonçait le lancement d’un réseau  »N » au pays de l’oncle Sam…
Neuf mois plus tard, voici un aperçu en quelques clichés de l’état d’avancement de notre réseau US à l’échelle N qui se termine petit à petit. Nous avons inclus dans notre village « fictif » trois maisons issues d’une série bien connue par où passe notre Sierra n°3….et oui tout est possible en modélisme. Pour info, toutes ces maisons sont des réalisations made in ARH.

Malgré un travail acharné, le projet a pris un peu de retard et espérons finaliser ce réseau pour le début de l’automne. A suivre donc…

Vive réaction des Amis du Rail au projet de P+R à Sterpenich avec liaison Kleinbettingen

COMMUNIQUE DE PRESSE :

En lisant la presse, je constate que ces deux Députés n’ont même pas pris soin de contacter Les Amis du Rail, ASBL très active question mobilité, en province de Luxembourg. C’est dommage.

Afin de leurs faire part de nos remarques à ce sujet, nous avons demandé aux député Yves EVRARD et à la député Anne LAFFUT une date pour une rencontre. Nous leur avons par ailleurs indiqué que:

  •  les relations IC Arlon-Luxembourg (trains directs) ne marquent aucun arrêt à Kleinbettingen.
    Cela impliquerait un omnibus obligatoire pour se rendre à Luxembourg, puisque tous les trains au départ de Kleinbettingen marquent les arrêts intermédiaires entre cette gare et celle de Luxembourg-Ville.
  • la relation Arlon-Luxembourg mettait avant les travaux sur le réseau SNCB, 22 minutes. Actuellement, il en faut 30 pour relier la capital luxembourgeoise au départ d’Arlon.
    La relation Kleinbettingen-Luxembourg met 20 minutes.
    En toute logique et si tous se passe bien et que les travaux SNCB se terminent dans les temps, hormis le changement de voltage entre Hatrival et la frontière luxembourgeoise, qui est reporté d’un an suite à la faillite de la société qui était en charge de ces travaux, la liaison  Arlon-Luxembourg devrait repasser sur les 22 minutes de trajet.
  • qu’actuellement, il est vrai que de nombreux navetteurs, tant de la région de Libramont, que de notre Commune de Neufchâteau ont changé leurs habitudes, suite aux travaux, retards et suppressions de trains beaucoup trop réguliers et interminables !

MAIS, si ce projet voit le jour, c’est la création d’un véritable entonnoir qui risque de vider totalement nos gares et nos trains vers la première gare luxembourgeoise. De plus c’est une gifle envers la SNCB et une menace grave de destructions d’emplois au sein de celle-ci.

Ce projet de remettre tous nos navetteurs sur des routes déjà à saturation vers des navettes bus, n’est pas des meilleurs, d’autant que suite au projet de P+R à Viville, le Ministre François BAUSCH finance la partie rail frontière jusqu’à Arlon, ce qui a permis il y a quelques temps une diminution des abonnements SNCB et que suite à cela Monsieur Christophe REUTER, que j’ai rencontré à plusieurs reprises en émission radio ou en réunion et qui est Chargé de direction de la Direction de la planification de la mobilité au sein du Cabinet du Ministre BAUSCH, a rappelé à plusieurs reprises que le Grand-Duché avait fait assez d’effort et que maintenant côté belge rien ne bougeait et que c’était à eux d’intervenir au plus vite !
Donc je les vois mal encore financer un service de bus CFL entre le P+R et la gare de Kleinbettingen.

Dans l’attente d’un hypothétique P+R, n’oublions pas que nos gares disposent (pas seulement celle d’Arlon) d’infrastructures nécessaires pour l’accueil des navetteurs de notre côté de la frontière, même s’il est vrai qu’un P+R serait également un avantage et qu’il se fait attendre depuis des lustres.
Comme on l’a rappelé à diverses occasions, un projet ambitieux serait d’ouvrir la gratuité ou une offre de prix encore plus attractive des trains dans un plus large rayon allant au moins jusqu’à Libramont pour la ligne 162, Virton (voir Bertrix) pour la ligne 165 et Gouvy pour la ligne 42.

Le projet pilote proposé par les Amis du Rail pourrait se faire dans le cadre de la Grande-Région. Le financement de ce projet coûterait beaucoup moins cher que les dégâts engendrés par le réchauffement climatique avec l’encombrement des routes.

Pour ma part, je fais également partie du Comité économique et social de la Grande Région (CESGR) qui a une réunion le 24/09/2020 et à ce sujet, j’évoquerai ce point également avec eux.

Michaël JACQUEMIN
Porte-parole des Amis du Rail ARH Luxembourg A.S.B.L.
GSM: 0032/478-50.25.18

La revue de presse sur ce sujet:

Ligne 162: Libramont-Luxembourg: Attn. Modification horaires!

COMMUNIQUE DE PRESSE du 07-09-2020:

Lors d’une visite de chantier à Franière, j’ai pu m’entretenir avec d’autres associations ainsi que Monsieur le Ministre François Bellot qui nous indiquait que suite au COVID-19, la SNCB n’avait en ce moment qu’un taux moyen d’occupation de 55%.
Le télétravail mis en place dans les entreprises n’y est pas étranger.

Malheureusement, j’avais pour ma part l’habitude de prendre le premier train pour Arlon au départ de Neufchâteau à 05h30 (P7683 05h23 au départ de Libramont), qui permettait la correspondance avec le train L5806 au départ d’Arlon à 06h05 pour Luxembourg afin d’arriver avant 07h00 (06h35).
A partir de ce jour, non seulement pour moi, mais également pour les navetteurs de Libramont, Neufchâteau, Marbehan, Habay, Stokem, et Viville, ce n’est plus possible et ils doivent attendre le prochain train celui de 06h27 (L5856).

Malheureusement certaines personnes ont des horaires à respecter et maintenant n’ont plus le choix que de reprendre leur voiture pour aller gonfler le parking d’Arlon ou soit de ne plus prendre du tout le train.

Par ailleurs, pourquoi 3 trains au départ de Libramont pour Arlon ( via la ligne 162), dont deux marquent les arrêts omnibus jusqu’à Arlon, sur un intervalle de 25 minutes (L5856 de 6h20, le P7683 de 6hh45 (qui partait avant le 07/09/2020 à 5h23 et dont aujourd’hui le conducteur et accompagnateur étaient présents, mais qui ont fini par éteindre et fermer le train) et t’IC2144 de 6h55.
Nous avons interrogé la SNCB et informé le Ministre François Bellot.

Du coup, il ne faudra pas s’étonner si à l’avenir de nouveaux navetteurs délaissent le train au profit de la voiture…

Bien à vous,

Michaël JACQUEMIN
Porte-parole des Amis du Rail ARH Luxembourg A.S.B.L.
GSM: 0032/478-50.25.18

COMMUNIQUE DE PRESSE du 15-09-2020:

Bonne nouvelle pour les navetteurs à destination d’Arlon/Luxembourg, via le premier train au départ de Libramont à 5h23 et desservant Neufchâteau, Marbehan, Habay, Stockem, Viville et Arlon, qui circule à nouveau et permet une correspondance avec le train de 6h05 au départ d’Arlon pour Luxembourg.
Permettant ainsi à nouveau aux navetteurs de rejoindre Luxembourg gare avant 7h00.

Notez que durant une période de travaux, qu’à partir du 21/09/2020, son horaire sera avancé et ce train partira à 5h07 pour arriver à 5h42 à Arlon, permettant la correspondance avec le train de 6h05 au départ d’Arlon pour Luxembourg.

Bien à vous,

Michaël Jacquemin
Porte-parole des Amis du Rail ARH Luxembourg A.S.B.L.
GSM: 0032/478-50.25.18

La revue de presse sur le sujet (nous remercions chaleureusement nos amis journalistes pour le relais médiatique):

– La DH du lundi 07/09/2020 (version numérique):

https://www-dhnet-be.cdn.ampproject.org/v/s/www.dhnet.be/regions/luxembourg/des-trains-supprimes-sur-la-ligne-162-libramont-arlon-5f5660bb7b50a677fb712796?outputType=amp&amp_js_v=0.1&usqp=mq331AQFKAGwASA%3D&fbclid=IwAR1Ybjf_Do19GqcIs5RCuNc8MD76_cBBtIb7zdQcdg2q0SnTYo_c8g9VTzs#origin=https%3A%2F%2Fwww.google.lu&prerenderSize=1&visibilityState=prerender&paddingTop=32&p2r=0&csi=1&aoh=15995392331867&viewerUrl=https%3A%2F%2Fwww.google.lu%2Famp%2Fs%2Fwww.dhnet.be%2Fregions%2Fluxembourg%2Fdes-trains-supprimes-sur-la-ligne-162-libramont-arlon-5f5660bb7b50a677fb712796%253foutputType%3Damp&history=1&storage=1&cid=1&cap=navigateTo%2Ccid%2CfullReplaceHistory%2Cfragment%2CreplaceUrl%2CiframeScroll  

– La Meuse Luxembourg du mardi 08/09/2020, page 6.

– Le Luxemburger Wort (version numérique du mardi 08/09/2020): https://www.wort.lu/fr/granderegion/la-ligne-libramont-arlon-perturbee-jusqu-au-1er-octobre-5f574344da2cc1784e365268?fbclid=IwAR1ZejqyfazCXzsoX6AnISnVcAaZwgZMAgpG-9VNpnR6eHEGU_0EuBiOxR

– La DH du mardi 15/09/2020 (version numérique)  https://www.dhnet.be/regions/luxembourg/libramont-le-premier-train-a-destination-d-arlon-circule-a-nouveau-5f60731e9978e2322f03e0c8?fbclid=IwAR0mYfpwJp93eXkcDVM0RtmPOpetGgPN_LjROdb_buIDF8S18CXaSUMn8bM#.X2CigzlVgJo.facebook  

– Infos régionales de Radio-Contact du lundi 07/09/2020 et du 15/09/2020

Les TEC reprennent la ligne de bus Libramont-Bastogne (163b); exit les tickets SNCB…

Comment faut-il prendre ce dernier rebondissement dans le dossier de la ligne 163 (SNCB); qui pour rappel est fermée  »provisoirement » depuis mai 1993 et dont le service était assuré par des bus 163b (TEC/SNCB)…?

En effet, depuis ce 1er septembre 2020, sur décision du ministère des Transports wallons (Ministre, Ph. Henry), les TEC reprennent entièrement le service à son compte entre les deux villes (lignes 6 & 601), avec un service dit plus  »direct »… https://presse.nl.letec.be/le-tec-dedouble-sa-ligne-163b

Sur le terrain, certainement pas de quoi pavoiser, car ce  »new » service TEC, dit direct (ligne 6) avec un allongement du parcours à ses extrêmes (zone de Recogne d’un côté / Mardasson-War Museum de l’autre) : 

  • met, à 4-5′ près, le même temps que l’ancien service TEC/SNCB 163b au vu des arrêts que ce dernier desservait déjà. Donc, pas le grand chamboulement annoncé…par certain.e.s élu.e.s !
  • voit son amplitude réduite principalement en soirée: 19h25′ dernier départ de Bastogne-Sud
  • voit son cadencement global réduit de 38 A/R à 32 A/R par jour
  • voit les villages délaissés davantage en journée (service assuré par le 601),
  • voit la desserte de l’hôpital Ste-Thérèse délaissée davantage; par contre, dessert dorénavant le War Museum…
  • n’accepte plus les titres de transport SNCB!  Un peu la réponse du berger à la bergère étant donné que ce changement (SURPRENANT!) d’opérateur met aussi fin à la dotation annuelle (330 000€) de la SNCB envers le TEC…

A côté de cela, certain.e.s élu.e.s osent avouer ne pas avoir été averti.e.s de ce changement; or, force de constater que sur le site du SPW Mobilité-Infrastructures se trouve un document de travail sur le sujet (…) daté de août 2019. Pt_1.1.2 OCBM Lux_ Liaison Libramont Bastogne

Au vu de ces constats, peut-on vraiment parler d’une amélioration du service entre les deux villes? Nous vous laissons juger…!

Ci-après, la revue de presse sur le sujet:

– L’Avenir du Luxembourg du mercredi 02/09/2020 (version numérique): https://www.lavenir.net/cnt/dmf20200901_01504018/le-tec-a-repris-la-ligne-de-bus-libramont-bastogne-a-la-sncb?fbclid=IwAR32DngZ6ArXNsEoSjN0vk-VBjf9mMB3SDbvBDclrkwOp9CEHGjkQ-ff82o  

– La DH du jeudi 03/09/2020 (version numérique): https://www.dhnet.be/regions/luxembourg/quel-avenir-pour-la-ligne-163-libramont-bastogne-5f510b22d8ad586219e180a2

https://www.dhnet.be/regions/luxembourg/bastogne-vielsalm/bastogne-la-ligne-163-n-est-pas-desaffectee-5f57af7fd8ad5862190332b7

– TV Lux: https://www.tvlux.be/la_ligne_de_bus_dedoublee_entre_libramont_et_bastogne_des_ce_01_09-35380-999-344.html

– Infos régionales sur Bel-RTL, 04/09/2020: https://www.rtl.be/belrtl/video/756338.aspx

Ligne 163, le (pré)RAVeL fait son chemin… SPW Mobilité ne retient pas la cohabitation avec le train à ce stade…

Le projet du RAVeL entre Bastogne et Libramont pas définitif?

Home > Régions > Luxembourg > Bastogne – 14-07-2020 à 06:00 – X.C. – L’Avenir

Le pré-RAVeL – Sibret (07.2018)

La Commune de Bastogne va rencontrer le ministre Philippe Henry (Écolo) pour discuter du projet du RAVeL.

Présenté en milieu de semaine dernière, le projet d’une nouvelle liaison RAVeL sur l’ancienne ligne ferroviaire 163 reliant Libramont à Bastogne ne fait pas que des heureux, en l’état du moins. Les Amis du Rail ont déjà manifesté leur mécontentement, préférant une ligne ferroviaire avec la piste cyclable.

Du côté de la Commune de Bastogne, on plaide aussi pour une cohabitation, entre le RAVeL et une ligne assurée par une navette autonome, comme il en existe en Allemagne. Parmi les arguments avancés, la sécurité et les facilités pour les touristes et citoyens, «sachant que Bastogne est la seule ville de plus de 15 000 habitants à ne pas avoir le train», explique la Commune.

Surtout, cela représenterait une alternative intéressante selon la Commune qui veut éviter que la ligne soit complètement désaffectée. D’autant que si elle venait à l’être, la SNCB ne devrait plus verser au TEC la somme compensatoire de 300 000€ par an.

C’est dans ce sens que le bourgmestre Benoît Lutgen rencontrera prochainement le ministre Philippe Henry, en charge de ce dossier. «Il a accepté de nous rencontrer pour en discuter de manière constructive, nous ne pouvons que le remercier, précise le bourgmestre. Ce projet de RAVeL n’est pas définitif, donc nous essayerons de trouver la meilleure solution.»

Reste à voir ce qui sortira de cette rencontre.

Publié 09-07-2020 à 06:00 D. Z.

Les Amis du rail déçus par le RAVeL Libramont-Bastogne, ils voulaient une cohabitation

Les Amis du rail montrent qu’il est possible de faire circuler trains et cyclistes sur une même assiette.

Les Amis du rail ne sont pas heureux de voir l’axe Libramont-Bastogne réduit à un RAVeL. Pour eux, la cohabitation rail-vélo est possible.

L’association des Amis du rail, invitée avec le député Jean-Philippe Florent mardi au cabinet du ministre Henry, est ressortie de cette réunion avec beaucoup d’amertume.

Le ministre de la Mobilité a décidé de dégager 3,8 millions pour réaliser un enduisage des 28,7 km de l’ancienne ligne 163 entre Bastogne et Libramont afin de réaliser une belle piste de voie lente RAVeL.

Les Amis du rail ont l’impression que les dés sont pipés et que la RW ne les soutient pas dans leur combat pour le retour du rail sur cet axe.

«Ras le bol des discours politiques démagos»

Voici la réaction que nous a fait parvenir Michaël Jacquemin, au nom des Amis du rail. Nous en donnons les extraits les plus significatifs. «Si les discours politiques mettent en avant la nécessité de l’impact carbone sur la mobilité, les faits se font toujours attendre, laissant ces sorties médiatiques comme de la pure démagogie électorale.

Pire, certains locaux jugent les Amis du rail comme opposants au RAVeL alors que le souhait de notre association est d’associer une ligne ferroviaire avec la piste cyclable sur des modèles tels qu’il en existe dans d’autres pays en Europe (ex. : en Allemagne, le tronçon Trier-Köln entre Gerolstein et Bitburg).

Inter-Environnement Wallonie et le Gracq nous soutiennent dans ce type de démarche.

Nous avions demandé à rencontrer le ministre wallon Philippe Henry. Il nous avait été rapporté qu’une “étude” était en cours, mais c’est suite à la persistance des Amis du rail que les cellules du SPW ont décidé d’élaborer une première réponse plus détaillée que ce qu’ils ne prévoyaient initialement et dont les données ne sont pas des chiffres définitifs, mais juste des chiffres d’approche que nous jugeons plus élevés que ce que la réalité ne devrait être!»

L’assiette assez large

Jacquemin poursuit: « On parle de débroussaillage et effectivement, il est triste de constater que l’entièreté de l’assiette n’est pas entretenue.

À l’idéal, il faudrait que le RAVeL fasse 3 m de large et qu’il y ait 1 m entre le bord de la piste RAVeL et la clôture de séparation. Il faudrait 13,25 m de large. Hors l’assiette actuelle fait plus de 18 m.

Sur les ponts, il faudrait au moins 9,35 m de large. Sur 21 ouvrages d’art, la cellule RAVeL du SWP Mobilité juge que 8 d’entre eux auraient des mesures légèrement inférieures aux 9,35m qu’elle jugerait nécessaire. C’est cela qui signifie à leurs yeux une hausse de près de 8 millions du budget pour ce RAVeL pour contourner ces ouvrages d’art, vu que le SPW estime que la RW n’a pas les moyens pour les rénover/adapter, malgré les subsides européens de 14 millions reçus.»

Le non-sens l’emporte

«En 2012, le bureau d’études Tritel indiquait que la réouverture de la ligne 163 au trafic ferroviaire était à envisager dans un premier temps dans le cadre du trafic de marchandises.

Cette étude montre aussi que l’exploitation voyageurs doit être abordée dans une philosophie “light-train”, qui n’est pas incompatible avec des trafics marchandises. En effet, on aborde ici une forme de transport en commun ferroviaire offrant une capacité et une vitesse inférieures à celles d’un train, mais supérieure à celles des systèmes traditionnels de tramway, tout en conservant une emprise exclusive.

[…] Mais il n’est pas plus sourd que celui qui ne veut rien entendre. Dans ce dossier de la ligne 163, c’est hélas pour l’instant le non-sens qui l’emporte», concluent les Amis du rail.

Un vrai RAVeL de Libramont à Bastogne

Home > Régions > Luxembourg > Bastogne – 08-07-2020 à 06:00 – Dominique ZACHARY – L’Avenir

Voilà à quoi ressemble actuellement l’actuel pré-RAVeL entre Libramont et Bastogne. Une vraie liaison goudronnée complète de Libramont à Bastogne de 29 km, pour les usagers lents. C’est officiel!

Hier après-midi, le ministre du gouvernement wallon Philippe Henry (Écolo) a donné son accord pour la réalisation d’une nouvelle liaison RAVeL sur l’ancienne ligne ferroviaire 163 reliant Libramont à Bastogne.

Il est prévu de transformer le pré-RAVeL actuel, peu pratique, en une piste cyclable RAVeL goudronnée et beaucoup plus confortable pour les usagers.

3,8 millions de la Région

Un total de 3 850 000€ sera investi dans un RAVeL classique sur une liaison de 28,7 km qui reliera Libramont au centre de Bastogne.  Les travaux sont phasés en trois années:

2020: Wideumont – Libramont // 2021: Sibret – Bastogne // 2022: Wideumont – Sibret

L’information a été communiquée au député écolo luxembourgeois Jean-Philippe Florent, présent à cette réunion de travail au cabinet Henry, ainsi qu’aux représentants de l’association des Amis du rail.

11,6 millions HTVA si on faisait revenir le rail

L’association des Amis du Rail, sans doute, ne pourra cacher sa déception car elle aurait souhaité idéalement voir réalisée à terme une nouvelle liaison par train entre Libramont et Bastogne.

Mais à la demande du député Florent, le cabinet Henry a fait calculer le surcoût généré par une cohabitation rail/RAVeL entre Libramont et Bastogne: ce surcoût atteindrait 11,6 millions d’euros hors TVA, sans compter l’impact environnemental d’arrachage des haies et buissons pour élargir l’assiette de la voie.

Comme Infrabel n’a aucune intention de réaliser ces aménagements de rail, autant dire qu’un tel surcoût est impossible à supporter par la Région wallonne seule.

La largeur minimale pour permettre une future cohabitation rail/RAVeL (minimum 12,5 m) aurait nécessité d’importants travaux y compris pour les ouvrages d’art (12 ponts sur 16 ne sont pas assez larges), l’assiette actuelle du pré-RAVeL est située au centre de l’ancienne assiette ferroviaire et la nature a repris ses droits aux alentours de celles-ci.

Un plus pour les rollers, trottinettes, poussettes

Les usagers actuels du pré-RAVeL entre Libramont et Bastogne, des vététistes ou joggeurs principalement, feront sans doute remarquer qu’on aurait pu se contenter de conserver le tronçon actuel, fait de produits de raclage (remblais et ballast).

Mais cette voie lente, pour l’instant, n’est pas du tout appropriée aux piétons avec chaussures de ville, aux personnes en chaise ou se déplaçant difficilement, aux familles avec poussettes, trotteurs, vélos de ville ou avec des pneus fins, aux vélos avec des stabilisateurs ou des petites roues, trottinettes, rollers, skateboards.  Tous ces usagers-là attendaient depuis longtemps un vrai enduit, de qualité.

«Tout bon pour le tourisme»

Home > Régions > Luxembourg > Bastogne – 08-07-2020 à 06:00 – D.Z. – L’Avenir

Jean-Philippe Florent se dit heureux d’avoir été l’aiguillon du ministre Henry pour ce RAVeL ; le député écolo luxembourgeois, ne cachait pas sa satisfaction hier à Namur, au sortir de la réunion au cabinet du ministre wallon de la Mobilité, Philippe Henry.

«C’est vraiment une très bonne nouvelle pour tous les usagers des voies lentes en Luxembourg. Également pour promouvoir le tourisme vert chez nous dans la province car un circuit RAVeL de belle qualité et de près de 30 km entre Libramont et Bastogne, cela attirera du monde.»

Le député de Chiny s’est pas mal investi dans ce dossier puisque c’est lui, dès février, qui avait interrogé le ministre Henry, lui demandant le surcoût qu’engendrerait une cohabitation entre rail et voie lente entre Libramont et Bastogne.

Même si ce n’est plus à l’ordre du jour, tout espoir de revoir quand même le rail un jour sur la 163 n’est pas définitivement exclu: «Si Infrabel, propriétaire du sol, souhaitait quand même réaménager une liaison ferroviaire sur ce tronçon, une convention-cadre entre Infrabel et la Région contraint la Région, en 18 mois, à remettre à niveau l’assiette de la voie à disposition d’Infrabel», précise J.-Ph. Florent.

BASTOGNE – LIBRAMONT

Une toute nouvelle liaison Ravel sera construite entre Libramont et Bastogne

Home > Régions > Luxembourg > Bastogne – 07-07-2020 à 17:23 – D.Z. – L’Avenir

Info que nous vous dévoilons en primeur: ce mardi après-midi, le ministre du gouvernement wallon Philippe Henry (Écolo) a donné son accord pour la réalisation d’une nouvelle liaison Ravel sur l’ancienne ligne ferroviaire 163 reliant Libramont à Bastogne.

Il est prévu de transformer le pré-Ravel actuel, peu pratique, en une piste cyclable Ravel goudronnée et beaucoup plus confortable pour les usagers. Un total de 3.850.000€ seront investis dans un Ravel classique sur une liaison de 28,7 km qui reliera Libramont au centre de Bastogne.

Les travaux sont phasés en 3 années:

2020: Wideumont – Libramont // 2021: Sibret – Bastogne // 2023: Wideumont – Sibret

L’information a été communiquée au député écolo luxembourgeois Jean-Philippe Florent, présent à cette réunion de travail au cabinet Henry, ainsi qu’aux représentants de l’association des Amis du rail. Ceux-ci auraient souhaité idéalement voir réalisée à terme une nouvelle liaison par train entre Libramont et Bastogne, mais à la demande du député Florent, le cabinet Henry a fait calculer le surcoût généré par une cohabitation rail/Ravel entre Libramont et Bastogne: ce surcoût atteindrait 11,6 millions d’euros hors TVA, sans compter l’impact environnemental d’arrachage des haies et buissons pour élargir l’assiette de la voie.

Comme Infrabel n’a aucune intention de réaliser ces aménagements de rail, autant dire qu’un tel surcoût est impossible à supporter par la Région wallonne seule. En revanche, si dans l’avenir Infrabel, toujours propriétaire du sol, souhaitait quand même réaménager une liaison ferroviaire sur ce tronçon, une convention-cadre entre Infrabel et la Région contraint la Région, en 18 mois, à remettre à niveau l’assiette de la voie à disposition d’Infrabel.

Voir aussi le reportage de TV Lux consacré à ce sujet: https://www.tvlux.be/video/info/un-ravel-sur-la-ligne-163-entre-bastogne-et-libramont_35064.html

Tarifs abonnements scolaires et carte campus pour 2016-2017

Avis aux navetteurs/voyageurs de la région d’Halanzy, Musson, Athus, Aubange et Messancy: Les nouveaux tarifs de la SNCB pour les abonnements scolaires et cartes Campus de la rentrée 2016-2017 sont  disponibles.

Voir grille tarifaire ci-jointe (réalisée en collaboration avec le service voyageur de la SNCB).

SNCB_Tarifs 2016_Apd_Halanzy-Musson_Aubange-Messancy_2016

Par ailleurs, nous vous rappelons que les bénévoles des Amis du Rail se tiennent à votre disposition pour de plus amples informations. De plus, via notre permanence guichet bi-hebdomadaire, (mardi et vendredi), confections, commandes de billets et renouvellements d’abonnements sont à votre portée.

CFB – PFT: Ateliers peinture

Le CFB, c’est aussi, en collaboration avec leur Mère, le PFT – Patrimoine Ferroviaire & Touristique, la sauvegarde, remise en état ou rénovation d’anciens matériels ferrovaires… Ci-après quelques belles réalisations en la matière.  Un travail de titan réalisé avec un professionnalisme remarquable!  Bravo à toute l’équipe. 🙂

# Travaux de peinture au PFT de la 5519: https://youtu.be/8CbDsyKsOFA

# Travaux de peinture au CFB de la 5540 et des 7305, 7402 et voitures…: 5540: https://youtu.be/kwYbBy7zNf4  

7305, 7402: https://youtu.be/n1cR90wQEes

Le Chemin de Fer du Bocq – CFB: Qui est-ce? Que font-ils?

A travers ces videos, nous vous invitons à prendre plus amples connaissances avec nos valeureux confrères du Chemin de Fer du Bocq – CFB. http://cfbocq.be   Comme vous le constaterez, avec force, courage et ambition on peut  »déplacer des montagnes »; ou plutôt reposer et faire renaître la ligne de chemin de fer 128 Ciney-Yvoir abandonnée (entre 1960 et 1983),  par la SNCB…  En effet, en quelques années, ces passionnés bénévoles, par leur acharnement et passion, remettent en service, section par section, cette magnifique ligne secondaire pittoresque et bucolique (tunnels, viaducs,…) traversant la vallée du Bocq en direction de celle de la Meuse…  Ca vous dit un petit tour? Suivez le guide:

Le CFB, qui est ce?, Présentation (reportage  »aiguillages.eu »):  https://youtu.be/gchbQYd0Liw

Le CFB, que réalise-t-il?: voici quelques videos décrivant leur dernières activités (2020/2021)….

Mars 2020, cfb n1: https://youtu.be/XCj4mIzVoHM

Mai 2020, cfb n2: https://youtu.be/H7j2qwUcYOQ 

July/Aout 2020, cfb n3: https://youtu.be/UrRr7fnXK00

Sept 2020, cfb n4: https://youtu.be/mUrUpfOS8qg

Oct 2020, cfb n5: https://youtu.be/khQfxleBo90

Nov 2020, cfb n6: https://youtu.be/oUm1Kp7yzic

Fev 2021, cfb n7: https://youtu.be/EA8Sd7UqqTs

Mars 2021, cfb n8: https://youtu.be/iDVY3EJRfOQ

Avril 2021, cfb n9: https://youtu.be/3IPFizH50Vc

Réseau L-163: c’est parti !

C’est dans le strict respect des conditions sanitaires que la team modélisme de Bastogne a débuté la construction de ses premiers modules pour le projet ‘Ligne 163’. Cette première partie du réseau qui sera constituée de 4 modules d’1,20m chacun, aura pour thème: la gare de Bastogne-Nord à l’époque III en suivant les plans originaux datant de 1957.

La team modélisme au travail

Vue des 2 premiers modules

Vue de face des 2 premiers modules

Les guichets d’Arlon et Libramont menacés à leur tour…?

Alors que l’annonce des fermetures d’une valse de guichets dès 2021 a fait l’effet d’une douche froide dans certaines communes; qu’il se murmure en coulisse sncbienne qu’un second round serait déjà en préparation…où pourrait figurer Arlon et Libramont concernant notre province…?

Revue de presse:

La DH:
https://www.dhnet.be/regions/luxembourg/les-guichets-menaces-en-gare-d-arlon-et-de-libramont-603d2723d8ad5809d09f4c5d?fbclid=IwAR1C7x1_Yk90sCM2P05sXTs_cYN6sp5LHJ6vGNFx8QMLMuhjJ5ics4HrroE

L’Avenir et La Meuse Luxembourg:

Réaction des Amis du rail à l’annonce des fermetures des gares dans la Province

COMMUNIQUE DE PRESSE:

A notre grand regret je peux hélas vous dire que plus rien ne nous étonne avec la SNCB…Rappelez-vous le 12 décembre 2020, nous tirions la sonnette d’alarme à la gare de Virton, lorsque l’on nous annonçait le départ à la retraite de personnes qui effectuaient entre autre le travail de guichetier et que ce guichet allait fermer. Beaucoup ne nous croyaient pas… En réponse, la SNCB nous avait pourtant bien dit que ces services resteraient en place, mais force de constater, si je peux me permettre l’expression, que l’on s’est bien moqué de nous !
A Marbehan, le guichetier partira également  à la retraite d’ici juin…Cela montre bien qu’on ne remplacera pas les guichetiers !
D’ailleurs, pour ces 4 gares en Province de Luxembourg et celle de Rochefort-Jemelle, qui est également concernée, celles-ci n’ouvriront plus que 3 jours/semaine jusque fin 2021 et ce dès ce 1er mars 2021 !
Ceci, alors qu’un investissement en personnel a été récemment fait; notamment pour Virton. Une tournante était même prévue au niveau des guichetiers des gares de la Province.
Le personnel est tout comme nous, très surpris, désappointé et inquiet de cette décision !
Devons-nous  rappeler que l’Etat a récemment confié des missions de service public jusqu’en 2033 à la SNCB et qu’il est dès lors de la responsabilité de l’Etat et de son Ministre de la Mobilité, Monsieur Georges Gilkinet, d’intervenir en vue d’éviter ces nouvelles fermetures qui ne font que diminuer le service public offert aux voyageurs !
Pensez aux personnes âgées, à la sécurité dans les gares et les possibilités d’aides et de conseils aux voyageurs que ce personnel apporte jusqu’à présent.
Si l’on peut dire, actuellement,  Arlon, Libramont et Marloie ne subissent pas (encore) de modification… Mais pour combien de temps ?…

Bien à vous,
Michaël JACQUEMINPorte-parole des Amis du Rail ARH Luxembourg A.S.B.L.GSM: 0032/478-50.25.18

Articles parus et liens en annexe : (merci aux journalistes pour leurs relais!)

TV-Lux: https://www.tvlux.be/article/info/sncb-les-guichets-de-bertrix-gouvy-marbehan-et-virton-fermeront-en-2021_36751.html?fbclid=IwAR277FxfcBxr3X9RHyTA2FyH2tf_J4poi9Pt96SzG1vdATlOCnTGWa9aAN4

+ Infos sur Radio-Contact aux infos régionales du 02/02/2021 de 17h00.

+ Vidéoconférence ce matin avec la Commune de Marche-en-Famenne, avec le Bourgmestre, André Bouchat, l’Echevin de la Mobilité, Nicolas Grégoire et le Député Wallon René Collin, concernant la diminution des horaires d’ouverture de la gare de Marloie.
+ article TV-Lux concernant la gare de Marloie:
https://www.tvlux.be/article/info/gare-de-marloie-le-college-communal-marchois-dit-non-a-un-horaire-reduit-du-guichet-_36851.html?fbclid=IwAR2st-ETvqMGn1PZ2L3lp_hLqVDvdnBr3mhhXSec0wIxiA17dPo9GxJPIbw

+ lien article La DH:
https://www.dhnet.be/regions/luxembourg/gare-de-marloie-non-a-un-horaire-reduit-du-guichet-60265eb9d8ad5809d07b77ff?fbclid=IwAR1v3TBrmm_wXgUqGlGbou7mz8f9HdgGlUsBDbUto81169L-oZl8Ezfjuyo#.YCdxRiLsACk.facebook

+ L’Avenir Luxembourg, La Meuse Luxembourg, La DH, Le Soir

Gare de Virton désertée par la SNCB?

COMMUNIQUE PRESSE:

Je vous écris, car nous souhaitons tirer l’alarme voyageur sur la gare de Virton.
En effet, après les restructurations d’horaires d’ouverture des guichets le 5 août 2019, en février et mars 2021, les deux derniers sous-chef de la gare de Virton partiront à la retraite, mais sans remplacement de personnel ! Que va-t-il nous rester à Virton ??? Le sous-chef de gare qui effectuait le service du guichet ne sera plus présent, qui effectuera cela à sa place ? Le guichet fermera-t-il ?  Nous attendons une réponse de la SNCB !
Autre mauvaise nouvelle pour Virton que j’apprends à l’instant, le dépôt des conducteurs de Virton (qui est une antenne d’Arlon) sera fermé et transféré à Arlon dès ce 13/12/2020 !
Dès décembre 2021, ce sera au tour du dépôt des accompagnateurs de Virton (qui est une antenne d’Arlon) de fermer pour être transféré lui aussi sur Arlon !
Nous en avons également profité pour avertir la Ville de Virton !

Bien à vous,

Michaël JACQUEMIN
Porte-parole des Amis du Rail ARH Luxembourg A.S.B.L.
GSM: 0032/478-50.25.18  

Revue de presse: L’Avenir Luxembourg, La Meuse Luxembourg

Plan de Transport 2020-2023, Roadshow SNCB ; l’analyse des Amis du Rail

COMMUNIQUE DE PRESSE du 20-10-2020:

PLAN DE TRANSPORT 2020-2023 – Roadshow SNCB du 20-10-2020:

Suite à la présentation du plan de transport 2020-2023, lors du Roadshow du 20 octobre 2020, concernant la Province de Luxembourg, voici ce qu’en retire les Amis du Rail pour la Province de Luxembourg:
Dans l’ensemble, ce plan est resté le même que celui validé par le gouvernement fédéral en avril dernier et qui avait été présenté comme plan de transport 2020-2023, en Commission Infrastructure du mercredi 24 juin 2020, avec la SNCB et Infrabel, mais avec un plus pour la ligne 42 !

Line 42 Liège-Gouvy:
A partir du 14 décembre 2020 :
– 1 Train toutes les heures en semaine entre Liège-Gouvy-Luxembourg, dans les 2 sens, avec limitation des trains à Liège-Guillemins.

Ligne 43 Marloie-Liège:
La SNCB nous indique que la modification des cadencements de 1 train toutes les heures à un train par 30 minutes n’est pas réalisable pour la relation Liers-Liège-Marloie
==>La correspondance à Marloie continuera à poser problème, c’est donc un loupé, comme le signalait la Sénatrice Cécile THIBAUT. Ceci dû aux travaux toujours en cours.

Ligne 162: (Bruxelles)-Namur-Arlon-Luxembourg:
Lourdement impacté par les travaux, la modification des cadencements de 1 train toutes les 2 heures à 1 train par heure n’est pas réalisable pour les relations suivantes durant le week-end:
     # Ciney-Marloie-Libramont (Ligne 162)
     # Namur-Dinant-Bertrix-Libramont (Ligne 165-166)
     # Arlon-Libramont-Virton (Ligne 162-165)
La modification des cadencements de 1 train toutes les heures à un train par 30 minutes n’est pas réalisable pour la relation Liers-Liège-Marloie.

Il n’y aura pas de:
     – réactivation des trains rapides entre Bruxelles et Luxembourg avec arrêts gares de Bruxelles-Namur-Libramont-Arlon-Luxembourg, car jugé pas réalisable techniquement au niveau SNCB.
     – d’ajout d’un train IC par heure entre Arlon et Namur, car jugé pas réalisable techniquement au niveau SNCB.

Niveau des investissements:

     – Une rénovation des quais à Libramont est planifié pour la période 2022-2025:
     – Rehausse des quais, alors que ces quais avaient été totalement rénovés il y a à peine quelques années (2016)…
     – Rénovation du parking actuel (qui ne sera pas un luxe) et du parking vélos.
     – Nouveau couloir sous voie avec ascenseurs, car les rampes d’accès/nacelles placés en test en gare d’Arlon et Libramont ne répondent pas à la demande.

CHANGEMENT DE TRAIN POUR PASSER LA FRONTIÈRE (Arlon-Luxembourg)
    # En janvier 2020, on était à 14 trains passant la frontière (Arlon-Luxembourg).
    # En septembre 2020 , on était à 20 trains passant la frontière (Arlon-Luxembourg).
    # En décembre 2020, Il y aura 25 trains passant la frontière (Arlon-Luxembourg).

MAIS, les trains composés de plus de 6 voitures ne peuvent plus circuler au Luxembourg.
Du coup tous les trains qui sont actuellement composés de 9 voitures sont et resteront toujours limités à Arlon, avec obligation pour les voyageurs de et vers Luxembourg de changer de trains.

La SNCB indique qu’il faudra attendre la livraison des nouvelles rames M7 double étage pour pouvoir scinder les trains en gare d’Arlon, afin que les voitures continuant sur Luxembourg ne dépasse pas la longueur de 6 voitures pour pouvoir être réceptionnée en gare de Luxembourg.
Par contre, la SNCB nous a indiqué que leur homologation n’aura pas lieu avant 2022, voir 2023 au Luxembourg !
Les navetteurs n’en ont donc pas encore fini de changer de trains en gare d’Arlon.

Concernant le P+R de Viville, celui-ci n’est pas repris dans les projets du plan de transport 2020-2023, au grand désespoir des Amis du Rail et du Bourgmestre d’Arlon, Vincent MAGNUS.
La SNCB indique que les trains ne peuvent pas utiliser la voie 3 en gare de Stockem, car plus électrifié. Mais malgré qu’il y a toujours les poteaux, la SNCB indique que sa mise en 25.000 volts se chiffrerait à 697.000 euros ! Par ailleurs, les trains SNCB pourraient stationnés, après Arlon, seulement à partir de Marbehan, voir Libramont. J’ai tout de même fait remarqué que les CFL avaient testé la boucle il y a plus d’un an avec les rames CFL (Dosto), sur toute la boucle Arlon-Libramont-Bertrix-Virton-Athus-Messancy-Arlon. Par ailleurs, Infrabel a même fait des travaux entre Arlon et Athus, pour rehausser un pont, afin de permettre le passage de ce matériel CFL double étage (Dosto).
La SNCB y répond que oui, mais que pour l’instant, le matériel Dosto n’est pas homologué pour cette portion.

Concernant l’atelier SNCB d’Arlon, avec la futur arrivée des rames M7, qui ne peuvent pas être entretenues aux ateliers d’Arlon, vu qu’elle sont trop longues par rapport à la longueur de l’atelier, j’ai demandé si le personnel des ateliers devait craindre pour ses emplois. La SNCB m’a indiqué que toutes les rames Desiro circulant sur la boucle Arlon-Libramont-Virton-Arlon, Dinant-Libramont et Liège-Luxembourg seraient entretenues dans les ateliers d’Arlon, sans pouvoir se projeter dans le futur au niveau des emplois. Mais la SNCB assure que toutes les rames Desiro seront bien entretenue  à Arlon !

Ligne 165/167: Libramont-Virton/Athus-Arlon:
Bonne nouvelle, il y aura prolongation des trains le week-end entre Arlon et Virton, toutes les deux heures.
C’est une bonne nouvelle, même si ce projet sera malheureusement reporté au 15/05/2021, suite à des travaux de raccordements au Terminal Container d’Athus, durant la période du 20/02/2020 au 09/05/2021.
Cela permettra entre autre aux étudiants de pouvoir prendre la correspondance avec le train direct Arlon-Liège du dimanche soir.

Une rénovation des quais à Athus est planifié pour la période 2021-2024 (Ce qui ne sera pas un luxe, bien loin de là.):
– Rehausse des quais.
– Rénovation du parking actuel et du parking vélos.
– Nouveau couloir sous voie avec ascenseurs.

Actuellement, la SNCB estime qu’un retour des trains directs Virton-Luxembourg n’est pas réalisable avant 2023. Au niveau technique, c’est réalisable, mais cela pose problème en terme de plan de transport luxembourgeois et en terme de matériel, tant belge que luxembourgeois.

CONCLUSIONS: Dans l’ensemble, on peut être soulagé dans la mesure où il n’y aura pas de diminution de l’offre.

POINTS POSITIFS:
     – Passage d’un train par heure en semaine entre Liège et Luxembourg.
     – Bonne nouvelle pour Athus et Libramont, qui recevront dans le futur des ascenseurs sur chaque quai, qui permettra d’accroître/faciliter les accès PMR dans ces 2 gares !
     – Les étudiants de Virton souhaitant prendre le train direct du dimanche soir en gare d’Arlon pour Liège, pourront le rejoindre, via la mise en place des trains entre Virton et Arlon, durant le week-end.

POINTS NÉGATIFS:
     – On est par contre surpris de voir que les quais à Libramont seront à nouveau en travaux pour rehaussement, alors qu’ils venaient d’être totalement rénovés (2016).
     – Malheureusement les correspondances en gare de Marloie continueront à poser problème aux navetteurs.
     – Malheureusement encore un peu de patience pour le retour des trains directs entre Virton et Luxembourg. Au mieux à partir de 2023 côté SNCB et au moins pas avant 2025 avec les CFL.

On notera que le plan de transport 2020-2023 sera implanté en 3 phases (1ère phase décembre 2020, deuxième phase décembre 2021 et 3ème phase en décembre 2022).
Donc, malgré le CODIV-19, les éléments prévus au plan de transport en décembre 2020, ceux-ci seront bien réalisés, par contre, pour les éléments prévus au plan de transport en décembre 2021, ceux-ci devraient être sélectionnés/confirmés au premier trimestre 2021, sinon reportés ultérieurement. Car les recettes actuelles de la SNCB (effets COVID-19) ont fortement impacté le budget SNCB.

Bien à vous,

Michaël JACQUEMIN
Porte-parole des Amis du Rail ARH Luxembourg A.S.B.L.
GSM: 0032/478-50.25.18

La revue de presse sur ce sujet, qui concerne toute notre province (merci encore aux différents journalistes pour leurs précieux relais !) :

– La Meuse Luxembourg du 20/10/2020: https://www.sudinfo.be/id267918/article/2020-10-20/loffre-de-trains-en-province-de-luxembourg-sera-elargie-partir-de-decembre?fbclid=IwAR1ZejqyfazCXzsoX6AnISnVcAaZwgZMAgpG-9VNpnR6eHEGU_0EuBiOxRo  

– Interview des Amis du Rail pour les infos régionales de 17h00 ce mercredi 21/10 et 08h00 ce jeudi 22/10 sur Radio Contact.
– Interview des Amis du Rail pour les infos régionales de ce jeudi matin sur Bel-RTL. https://www.rtl.be/belrtl/video/762131.aspx

 – L’Avenir du Luxembourg du 24/10/2020 page 19.

 

Lancement du new plan de transport:

  • La Meuse Luxembourg du 12/12/2020

Ardenne meridionale: Quatre Arrets Verts sur la ligne 166 pour combiner rando et Transports en commun

Depuis cet été 2020, quatre arrêts verts ont été inaugurés en Ardenne Méridionale sur la ligne 166 (Namur L154)-Dinant-Bertrix-(Libramont). Il s’agit des arrêts en gare de Gedinne, Graide, Carlsbourg et Paliseul desservis toutes les heures par un train L en semaine et toutes les deux heures le WE et JF.

Quelle belle opportunité pour les randonneurs qui désirent profiter d’un séjour ZERO CARBONE! En effet, ce concept a pour but de permettre de réaliser de la rando, au coeur de l’Ardenne méridionale, tout en utilisant les transports en commun, en l’occurence le train principalement. Différents parcours balisés ont été aménagés tout le long.

En savoir plus:

https://www.ardenne-meridionale.be/actualites/239/quatre-nouvelles-randonnees-arrets-verts/

http://www.vivreici.be/article/detail_ardenne-meridionale-entre-richesses-naturelles-et-gastronomiques?id=441675

https://www.dhnet.be/regions/namur/dinant-ciney/4-nouvelles-randonnees-arrets-verts-sont-accessibles-en-ardenne-meridionale-5ee48f5cd8ad585d08088caa

Reportage TV Lux: https://www.tvlux.be/video/info/tourisme/allier-la-rando-et-les-transports-en-commun-en-ardenne-meridionale_35553.html

Plan de Transport SNCB 2020-2021: Les Amis du Rail font le point sur les décisions relatives à la province de Luxembourg

Les Amis du Rail font le point sur les décisions relatives à la province de Luxembourg

A la suite de la présentation, ce mercredi, du plan de transport 2020-2023, en Commission Infrastructure, avec la SNCB et Infrabel, les Amis du Rail font le point sur les décisions concernant la province de Luxembourg

Ligne 42 Liège-Gouvy

 » Il était prévu, à partir de décembre 2020, d’une part, de mettre en circulation un train par heure au lieu de de toutes les deux heures, avec suppression des trains P qui devaient être remplacés par ces nouveaux trains, d’autre part, de remplacer le matériel roulant par les rames Désiro (AM08), fraichement homologuées au Luxembourg « , rappelle Michaël Jacquemin, porte-parole des Amis du Rail. «  Il semblerait que ce projet puisse être reporté d’un an, soit en décembre 2021. On devrait pouvoir être fixé début septembre 2020 lorsque la SNCB aura fixé un nouveau planning. »

Ligne 43

 » En ce qui concerne la correspondance à Marloie, cela reste une question, car on n’observe rien dans la présentation de ce mercredi. Il en est de même pour le cadencement horaire prévu le week-end. On devrait probablement connaître le même scénario que celui de la ligne 42″, relève le porte-parole.

Ligne 162 (Bruxelles)-Namur-Arlon-Luxembourg

 » Les délais de livraison des rames M7 ont été retardé suite à la pandémie de Covid-19, avec également des procédures d’homologation retardées. Du coup, toujours prolongation de l’utilisation du matériel vétuste avec toujours changement en gare d’Arlon », poursuit Michaël Jacquemin.  « Actuellement, seulement 70% des IC Ostende-Eupen circulent avec du matériel M7. Il y a eu 66 voitures M7 en moins livrées en 2020 et ce retard n’est pas rattrapable selon la SNCB. »

« Quant aux voitures pilotes M7, celles-ci ont un retard de 6 mois, avec un impact sur les essais d’homologation. Sans compter sur le retard d’homologation en Belgique, mais également au Grand-Duché de Luxembourg. Les navetteurs n’en ont donc pas encore fini de changer de trains en gare d’Arlon. En ce qui concerne le changement de voltage de 3000 à 25 000 volts entre Hatrival et Arlon, il est reporté d’un an, suite à la faillite de la société qui avait ces travaux en charge. »

Ligne 165/167 Libramont-Virton/Athus-Arlon

« On constate une prolongation des trains le week-end entre Arlon et Virton, toutes les deux heures. Ce projet sera malheureusement reporté au 15 mai 2021, suite à des travaux de raccordements au Terminal Container d’Athus, durant la période du 20 février 2020 au 9 mai 2021.Par contre, Infrabel a signalé à la SNCB que cela resterait possible, pour autant qu’il n’y ait pas de modification sur les trains marchandises. Cela dit, il semblerait que cela ait peu d’impact. »

Selon les Amis du Rail, dans l’ensemble, ce plan semble rester, presque dans sa totalité, identique à celui présenté et validé par le gouvernement fédéral en avril dernier.

 » En conclusion, nous constatons une amélioration dans le sud Luxembourg, ce qui sera tout bon pour les étudiants de Virton souhaitant prendre le train direct du dimanche soir en gare d’Arlon pour Liège. Malheureusement certains points restent encore en interrogation, voir incertains…Nous avons hâte de voir la présentation du roadshow qui aura lieu fin septembre ou début octobre. Il permettra, sans doute, de lever les interrogations et incertitudes encore présentes », conclut Michaël Jacquemin.

Un petit tour d’horizon dans la presse écrite…:

https://www.dhnet.be/regions/luxembourg/ligne-42-l-augmentation-de-l-offre-de-transport-reportee-a-decembre-2021-5ef34582d8ad585d08431a1f

https://plus.lesoir.be/309286/article/2020-06-24/luxembourg-le-futur-plan-sncb-mi-figue-mi-raisin

http://luxembourg.lameuse.be/588564/article/2020-06-25/plan-de-transport-de-la-sncb-toujours-des-incertitudes-pour-certaines-lignes

https://www.lavenir.net/cnt/dmf20200624_01485667/sncb-des-projets-d-extension-retardes

https://www.wort.lu/fr/granderegion/la-ligne-162-accumule-les-deboires-5ef47d1dda2cc1784e360541?fbclid=IwAR3INPuCLyMtOmY5jfmfhes01DNNLsb__UJyjjvJ-qYVfMhcSzigJc9eoxQ

https://www.rtbf.be/auvio/detail_luxembourg-le-journal-de-7h30?id=2650842&jwsource=fb&fbclid=IwAR2lr_CVYamgzOE3jvLio6ReQXvbiy6dadaK0EDAT67eVVB7OC3dIGMwBh0